Radhija, par Morgan Camus


Et si tout ça n’était qu’un rêve ?

A partir de 6 ans
jeudi 31 janvier 2013, par Morgan 

 3 votes

Un jour, Radhija demande à sa maman : Et si j’était le rêve de quelqu’un, de quelqu’un qui rêve ?
JPG - 16.2 ko
Une petite fille, Radhija, pose des questions à son entourage sur les rêves. Mais elle se heurte à chaque fois à la même réponse...
Thierry Lenain aborde avec une grande sensibilité le questionnement existentiel chez les enfants à travers Radhija qui interroge tour à tour ses parents, son institutrice, son chat, un policier qui la laissent sans réponse. Elle ira même jusqu’à questionner le Président de la République et Dieu...
Personne ne sait si elle est le rêve de quelqu’un, et si oui, fait-elle ce qu’elle veut ou bien fait-elle ce que rêve la personne ? Et a-t-elle le droit de rêver dans un rêve, de rêver autre chose que ce qu’on lui rêve ? Peut-elle changer le cours du rêve ou non ? Quelles conséquences cela peut avoir ? Autant de questions qui prennent une tournure philosophique mais qui cernent bien l’envie de cette enfant de vouloir connaître le sens de la vie. Et justement, toutes les possibilités sont ouvertes puisqu’elle est encore très jeune.
En rythmant son texte par les mêmes exclamations et réponses que donnent les adultes, Thierry Lenain met en évidence leur incapacité à se projeter dans un imaginaire aussi décalé, peut-être dû au fait qu’ils aient déjà dû décider du chemin de leur destin. A la fin, le personnage qu’interroge Rhadija est lui-même [l'auteur], et avec pudeur et modestie, il laisse son histoire continuer, toujours empli de doutes, pour aller plus loin.
Et quelle merveilleuse interprétation illustrée fait Irène Bonacina de ce texte ! Son aquarelle est parfaite pour nous propulser dans le monde des rêves, oscillant entre magie et réalité, elle discerne avec subtilité le monde imaginaire des enfants et celui plus prosaïque des adultes.
Elle marie harmonieusement lignes droites et formes pointues avec des courbes amples et des cercles, laissant son pinceau parfois déborder pour mieux masquer la limite entre deux mondes qui nous habitent. Radhija a un visage qui rappelle une madone, lisse et pur, exempt de toute épreuve difficile que peut réserver la vie, contrairement à ceux plus marqués des adultes.
Son univers est une invitation au voyage dans notre conscience et notre imaginaire, avec des couleurs flamboyantes, qui nous réchauffent ou nous rafraîchissent. C’est comme une superbe journée d’été douce et prometteuse.
Un merveilleux album réalisé avec un beau papier épais et mat pour mieux mettre en valeur le travail exceptionnel de Irène Bonacina.
Un sujet magnifiquement interprété, qui laisse les discussions ouvertes et multiples, le plus bel outil de communication que nous ayons à notre disposition.
Magique !
JPG - 23.6 ko
JPG - 21.2 ko
Et si tout ça n’était qu’un rêve ? de Thierry Lenain (texte) et Irène Bonacina(illustrations).
Editions MeMo, collection..., 16€.