La réponse de Nathan à Copé & Co


«Les livres sur l'identité n'ont pourtant rien de neuf, expliquent les éditeurs. "Mademoiselle Zazie a-t-elle un zizi ? a été publié en 1998 et s'est écoulé à plus de 100 000 exemplaires", souligne Marianne Durand, directrice générale de Nathan Jeunesse. Le héros du livre est un petit garçon pour qui le monde se découpe en "avec zizi" et "sans zizi" - les premiers étant, bien sûr, plus forts que les seconds -, jusqu'à ce qu'il rencontre une gamine qui se bat aussi bien que lui, grimpe aux arbres et ne fait pas de dessins nunuches. "La conclusion est simplement qu'il ne manque rien aux filles", explique l'éditrice. "La littérature jeunesse a toujours capté les questions que se posaient les enfants, de façon d'ailleurs légitime, les relations entre filles et garçons en font évidemment partie."» (lepoint.fr)