Rien de nouveau sous le soleil hivernal....


Si Jean-François Copé et les autres sont subitement à court d'arguments, qu'ils me le disent. Je pourrai leur prêter mon exemplaire du livre de leur maman à tous, Marie-Claude Monchaux. A propos de celui-ci, Louis Pauwels écrivait en 1985 (ça ne nous rajeunit pas) dans le Figaro : «La gangrène de la subversion (...) s'est attaquée à l'enfant. Beaucoup de parents achètent des livres sans se rendre compte qu'ils véhiculent les pires idées sur le plan social ou moral, et qu'ils détruisent lentement et sciemment les valeurs du monde libre. Un plan visant à s'emparer de l'enfance a été mis en place, il y a bientôt soixante ans (...) Destruction de la famille, de l'idée de patrie (...) apologie de la drogue, de toutes les déviances sexuelles, obsession gauchiste de la morbidité et de la mort...» Rien de nouveau sous le soleil hivernal.... Malheureusement.