H.B., la lecture de Daniel Pennac


Un jour, je suis au Québec, en conférence, sur une estrade à côté de Daniel Pennac. Je me sens tout petit (Lenain, donc !). Bon, les gens en face sont surtout là pour Pennac. Normal. A la fin quelqu'un prend la parole dans le public : «Je n'ai pas de question, mais monsieur Pennac, vous ne pouvez pas partir sans nous lire quelque chose !». Il était fatigué, Daniel Pennac. Il le précise. Mais comme il est très gentil, il ajoute : «Cependant d'accord, je vais vous lire quelque chose.». Et il prend HB, mon album, là, qui est devant moi. Et il commence à le lire. Et il le lit entier. Ça ma fait drôle, quand-même.

Voici HB en ligne :