Blog d'un écrivain jeunesse pour lequel l'écriture n'est pas un métier — mais un travail.

Rechercher dans ce blog


Il faudra : «Sur une note d’optimisme, les auteurs touchent à l’essentiel, à l’idéal : l’amour et la paix.»



«(...) La réflexion laisse place à l’action, certes utopique, mais pleine d’espoir. La fin du livre, que l’on ne dévoilera pas, émeut terriblement. En très peu de mots, Thierry Lenain évoque des sujets presque tabous, qui lui tiennent à cœur et que l’on retrouve dans tous ses ouvrages. En effet, quand il s’agit de guerre, de violence, d’attentat, de nombreux parents éprouvent des difficultés à répondre à ces questions touchantes mais embarrassantes, voire pénibles. C’est ainsi que la littérature et les images peuvent aider, puisque l’enfant s’identifie parfaitement au petit garçon, intrépide et courageux. Sur une note d’optimisme, les auteurs touchent à l’essentiel, à l’idéal : l’amour et la paix.» Waou. Merci !

Il faudra : «Sur une note d’optimisme, les auteurs touchent à l’essentiel, à l’idéal : l’amour et la paix.» Il faudra : «Sur une note d’optimisme, les auteurs touchent à l’essentiel, à l’idéal : l’amour et la paix.» Reviewed by Thierry Lenain on décembre 20, 2016 Rating: 5
Fourni par Blogger.