Blog d'un écrivain jeunesse pour lequel l'écriture n'est pas un métier — mais un travail.

Rechercher dans ce blog


Il faudra : nous étions tous ce pur enfant...

Traduction Google de Une éducation à la vie indispensable - comment expliquer aux enfants les maux du monde ?, un article taïwanais par Medusa ici sur ce blog.
(...) Le livre de Thierry est toujours rempli de telles croyances:
Le nouveau monde est toujours plein d’espoir et l’amour est plus puissant que la guerre.
Sur la couverture, un enfant est assis sur une île pleine de fleurs, les mains jointes, regardant au loin, semblent attendre quelque chose.

Dans l'ensemble du livre d'images, la position de l'enfant est vierge, comme une toile qui oublie de peindre.
L'enfant est également dessiné au crayon, comme s'il n'existait pas du tout.
L'auteur du tableau, Olivier Tallec, utilise cette manière unique d'exprimer le bébé encore dans l'utérus.
C'est comme un ange transparent Avant sa naissance, il a déjà vu le monde dans lequel il va naître:
Guerre, famine, océans pollués, un petit nombre de forêts, pirates politiques, amoureux qui se font du mal, égoïsme, illusion, avidité ...
Oui, c'est le monde dans lequel nous vivons.
(...)
Les parents veulent toujours protéger leurs enfants sous leurs ailes pour toujours.
En fait, l'enfant est la personne la plus courageuse.
Ils ont le cœur pur, ils croient à l'amour et à l'espoir, ils sont plus courageux que les adultes et osent embrasser les incomplets et les imparfaits.
Ils sont comme des anges, ils peuvent tout faire où qu'ils aillent:
Le fusil de la guerre devrait devenir le tronc de l'oiseau;
Nous devrions nous excuser à la lune et débrancher le drapeau ci-dessus;
Nous devrions nettoyer l'océan
Vous devriez apprendre à dire "je t'aime" même si personne ne nous le dit.


La couleur sur la moitié gauche du livre représente le monde réel et il y a beaucoup de lacunes dans la moitié droite de l'enfant.
Ce type de traitement cache également les attentes du futur. Ce blanc représente la beauté qui peut arriver dans le futur. 
Si vous êtes prudent, vous constaterez que sur la dernière page de la naissance de votre enfant, tout est différent:
Dans les bras chauds de la mère, il y a une libellule rouge, c'est-à-dire le nouveau-né.
Sur le côté du rebord de la fenêtre, une petite fleur attend d'être libérée.
Dans la ville lointaine, le monde des couleurs riches devient un blanc pur et pur.
Dans la rangée des pièces, il y a une couleur jaune qui représente l'espoir.
Dans chaque chambre, il y a un nouveau-né.


Bien que le monde ne soit pas tout à fait beau, la vie a toujours son mode de vie et ses capacités.
De plus, la vie inconnue apporte toujours de nouvelles possibilités et de nouveaux changements. 
Chacun de nous a le pouvoir de rendre le monde meilleur.
Parfois, nous déplorons souvent la force et le courage de l'enfant, mais en fait, nous l'oublions.
Nous étions tous ce pur enfant,
ils sont tous nés avec espoir et courage.
Alors,
Pourquoi ne retournez-vous pas à votre coeur ?
Dans le reste du temps, commencez à faire quelque chose pour le monde. (...)
Il faudra : nous étions tous ce pur enfant... Il faudra : nous étions tous ce pur enfant... Reviewed by Thierry Lenain on août 22, 2018 Rating: 5
Fourni par Blogger.