Blog d'un écrivain jeunesse pour lequel l'écriture n'est pas un métier — mais un travail.

Rechercher dans ce blog


Merci, Dieu Merci



Hier soir, j'ai vécu une grande, une immense joie. 10 ans après la parution de l'album Moi Dieu Merci qui vis ici, hier soir, à Angoulême (devant la statue d'Hergé !), Dieu Merci et Olivier Balez se sont rencontrés pour la première fois... Et je me souviens de ce jour où Olivier, alors au Chili, m'a envoyé par mail la première image (Dieu Merci et l'esprit de son grand-père dans la prison) qu'il avait faite pour ce texte qu'il a tout de suite voulu illustrer. Je l'ai montrée à Dieu Merci qui, par hasard, se trouvait à la maison. Et j'ai vu alors des larmes dans ses yeux, et je l'ai entendu murmurer : «C'était comme ça, c'était exactement comme ça....» Merci Olivier, merci Lucette Savier, merci Albin Michel Jeunesse. Et merci, Dieu Merci.



Après la représentation de l'adaptation théâtrale par Sandrine Hutinet (merci à elle !) soutenu par GrandAngoulême Culture (merci à eux !) : de gauche à droite Olivier Balez, Jérôme (qui a joué le rôle de Dieu Merci), Dieu Merci et ses deux filles, Miradie et Évodie. Avec trois recherches de la couverture de l'album, avant parution il y a dix ans (on n'avait pas encore corrigé la faute dans le titre !), et une des doubles pages. Merci à GrandAngoulême Culture d'avoir permis la venue de Dieu Merci et ses filles.
Merci, Dieu Merci Merci, Dieu Merci Reviewed by Thierry Lenain on octobre 14, 2018 Rating: 5
Fourni par Blogger.