Noir comme les mots qu'écrit Thierry Lenain



Finies donc, mes rencontres avec les enfants. Jérémy (CM1), l'un des derniers que j'ai rencontrés à Sherbrooke au Québec, a écrit ce texte en invitation à évoquer une couleur comme Hugo dans Loin des yeux près du coeur. Et ça me donne envie de réaffirmer : oui, j'écris des livres POUR Jérémy. Oui, j'écris des livres POUR les enfants. Je suis fier de ça. Et je continue à m'en balancer qu'on reconnaisse (ou pas) ma production comme de la littérature à l'égal d'autres littératures. J'en ai strictement rien à faire de l'étiquette d'écrivain. Franchement : qu'est-ce que je pourrais en avoir à foutre, quand Jérémy est capable de dire ça ?