Blog d'un écrivain jeunesse pour lequel l'écriture n'est pas un métier — mais un travail.

Rechercher dans ce blog :

RETRO 5# : Tu as bien fait d'écrire L'Amour Hérisson. Parce que moi c'est pareil.



[Téléchargement gratuit de l'édition illustrée par Nathalie Novi : ici]

Elena, une élève de l'école Jean Boudou à La Primaube, a lu Quand l'amour court — le récit d'une enfant née dans une histoire d'amour courte, mais d'amour quand-même parce que même les histoires d'amour courtes sont des vraies histoires d'amour.

 Sur le blog de son école, Elena commente : «L’histoire m’a plu parce que c’est une histoire d’amour». Alors je me dis qu'elle a tout compris, que j'ai bien fait de l'écrire, cette histoire, et je me rappelle d'ailleurs cette autre élève qui m'avait confié à l'oreille, à l'issue d'une rencontre : «Tu as bien fait d'écrire L'Amour Hérisson. Parce que moi c'est pareil.»

Quand l'amour court, ill. par Barroux, éd. Les 400 coups, auparavant L'amour hérisson ill. par Nathalie Novi puis par Françoise Malaval.



RETRO 5# : Tu as bien fait d'écrire L'Amour Hérisson. Parce que moi c'est pareil. RETRO 5# : Tu as bien fait d'écrire L'Amour Hérisson. Parce que moi c'est pareil. Reviewed by TiLi on juillet 26, 2021 Rating: 5
Fourni par Blogger.